Boutique en Ligne !

Graphi Thermo / Pâtisserie Rohken

Actualités - PRO

Nanterre 92 Show : C’était beau, c’était show !

Publié le : 12/03/2018

 

Un record, une ambiance de feu, du suspense jusqu’au bout et une victoire à la clé (81-80) : A la U Arena, Nanterre 92 a réussi son show ! 

 

1993. La JSF Nanterre accède au championnat de France (Nationale 4) et doit alors quitter son antre d’alors, le gymnase Romain Rolland. A ce moment là, une question taraude alors le président Jean Donnadieu : Comment remplir les 350 places de leur nouveau domicile, le gymnase Evariste Galois ? 25 ans plus tard, le petit club de banlieue vient de relever un tout autre défi : battre le record d’affluence d’un match de championnat de sport en salle détenu jusqu’ici par la finale de Pro A 2009 entre Orléans et…l’ASVEL (14 665). Et avec 15 220 personnes recensées dans les travées de la U Arena – soit 43,5 fois la capacité d’Evariste Galois – le club des Hauts-de-Seine vient ainsi de basculer dans une nouvelle dimension, ancrant encore un peu plus son nom dans les annales du basket français. Et ce qui pouvait sembler inimaginable il y a encore quelques années est bel et bien devenu réalité ce Dimanche 11 Mars 2018. 

 

Et pour marquer l’histoire, il fallait bien un historique. C’est en recevant l’ASVEL, club le plus titré du basket hexagonal, que Nanterre 92 lançait son « Nanterre 92 Show ». Car si le basket aurait presque pu passer au second plan compte tenu du contexte, il y a bel et bien eu match (et enjeu) entre les deux green team. Après une petite période d’adaptation (0-7, 3’), la rencontre était réellement lancée dès que les shooters nanterriens Schaffartzik (4’, 9’) et Invernizzi (7’) prenaient enfin leurs marques (12-9, 7’). Le premier quart-temps se terminait ainsi avec les deux formations au coude-à-coude (20-21). Mais s’il y a bien un villeurbannais qui est également chez lui à Nanterre (en plus de l’assistant coach Jo’ Gomis), c’est évidemment David Lighty. Très actif, le champion 2013 donnait énormément de fil à retordre à son ancien club des deux côtés du terrain (35 d’évaluation !). Et dans son sillage, c’est tout l’ASVEL qui profitait de cet élan (23-34, 14’). Chez lui, Kevin Jones l’est également désormais totalement et le prouvait à son tour (14 points) par une grosse débauche d’énergie qui offrait un nouveau souffle à ses partenaires, lesquels refaisaient petit à petit leur retard (38-46, MT). Une dynamique aussitôt prolongée au retour des vestiaires, ou les extérieurs prenaient feu. Coup sur coup, Jamal Shuler, Hugo Invernizzi et Jamar Wilson faisaient mouche et ramenaient les franciliens à hauteur des hommes de TJ Parker (49-49, 24’). Mais les Rhodaniens, via Kahudi et Noua verrouillaient alors un peu plus le rebond tout était à refaire pour les verts et blancs à l’issue du troisième quart (58-64).

 

 

Le déroulé des événements laissaient alors entrevoir un money-time des plus chauds, dans une U Arena toujours plus bouillante. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les 15 220 âmes présentes n’ont pas dû être déçues ! Habitué des gros rendez-vous, le wunderbar Heiko Schaffartzik inscrivait 9 de ses 17 points dans l’ultime quart-temps, contribuant à placer Nanterre 92 en position idéale dans la dernière minute (81-74, 40’). Mais il était écrit que ce duel allait être disputé jusqu’au bout…du bout ! Après être revenu à 2 points grâce à deux paniers de l’inévitable Lighty (81-79, 24 secondes à jouer), Villeurbanne parvenait à s’offrir une incroyable balle de prolongation quand Nicolas Lang se retrouvait sur la ligne des lancers alors que le buzzer venait de retentir. L’ex-chalonnais voyait son deuxième lancer rebondir puis sortir de l’arceau, laissant ainsi exploser de bonheur toute la U Arena (81-80, score final). 

 

 

Une victoire de prestige mais surtout très importante puisqu’elle permet aux hommes de Pascal Donnadieu de se placer en 4e position au classement. Mieux, elle est surtout la cerise sur le gâteau d’une après-midi de rêve dans l’habituelle enceinte des rugbymans du Racing 92. Un rêve, auquel personne n’aurait sans doute osé songer il y a encore quelques années, devenu ce dimanche une réalité. Et qui sans aucun doute, restera dans les mémoires pendant un petit bout de temps…

 

 

NANTERRE 92 vs ASVEL Lyon-Villeurbanne : 81-80            
JeepElite, Journée 22          
U Arena de Nanterre           
Les stats : http://www.lnb.fr/fr/Jeep-ELITE/200009/Resultat-match/7756/Nanterre-Lyon-Villeurbanne

 

B.Ma.