Nanterre 92

72 - 91

LDLC ASVEL

dim. 2 juin - 18H30

Astroballe, Villeurbanne - 1/2 Finale Match 1

% 2 Pts

52%

% 3 Pts

44%

% FLS

64%

Statistiques

29

Rebonds

34

13

Passes
Décisives

21

4

Interceptions

10

15

Balles
perdues

11

65

évaluations

117

% 2 Pts

63%

% 3 Pts

38%

% FLS

82%

Commentaires sur le match

Après être parvenus à surpasser le gros obstacle palois en 1/4 de Finale, les nanterriens se rendaient ce soir à Villeurbanne pour le premier match de la série des 1/2 Finale face à LDLC ASVEL. Un premier match pour déjà prendre la température du leader de la saison régulière, que Nanterre 92 a su battre par deux fois en saison régulière et avant un match 2, toujours à Villeurbanne ce mardi à 20h45 (Nanterre recevra pour le compte du Match 3 vendredi prochain à 20h45).

 

Q1 : Un Payne stratosphérique et LDLC ASVEL démarre fort (29-24)

Avec une grosse défense de la part des villeurbannais dès le coup d’envoi de la partie, les joueurs de LDLC ASVEL envoient un message fort aux nanterriens : les deux victoires du Club des Hauts-de-Seine face au Club de Tony Parker ont laissé des traces ! Les Hommes de Mitrovic ne comptent pas vivre les mêmes soirées et veulent dominer la série. C’est ainsi que les locaux mènent les débats sur le début de partie, prenant 7pts d’avance après 3 minutes (9-2). Il faudra des percées individuelles des talents nanterriens Palsson et Senglin pour redonner des couleurs à Nanterre (13-9 / 5′). Mais les villeurbannais ne relâchent pas leurs efforts et coupent toutes les lignes de passe, mettant une pression continue sur les joueurs extérieurs. C’est alors que la doublette Senglin – Juskevicius va réciter ses classiques en mode splash-brothers, permettant aux verts et blancs de ne pas sombrer trop fort dans ce Q1. Il faudra finalement un Adrian Payne stratosphérique (15pts dans le Q1) pour permettre à LDLC ASVEL de dominer ce premier acte.

 

Q2 : le duo Johnson – Senglin pour stopper LDLC ASVEL (52-42)

Après Adrian Payne, c’est Demarcus Nelson qui prend feu : l’arrière villeurbannais en est déjà à 12pts après 8min passées sur le parquet et LDLC ASVEL continue sa marche en avant en début de Q2. En face, le héros s’appelle Nick Johnson : le combo-guard nanterrien a déjà marqué 13pts et Nanterre recolle à 1 petit point après 13 min (36-35). Les joueurs nanterriens sont dans le match et se battent sur chaque action avec coeur et enthousiasme ! C’est sur une pénétration de Jeremy Senglin que Nanterre 92 va prendre l’avantage pour la première fois de la partie, après avoir passé un 15-3 aux locaux ! Après un gros début de partie de l’ASVEL, c’est maintenant Nanterre qui dicte le rythme du match ! Mais cette débauche d’énergie de la part des nanterriens ne sera pas sans frais : après un run de 9-0, les villeurbannais repassent rapidement devant (45-39) et reprennent ainsi le contrôle du match.

 

Q3 : le retour des défenses (69-57)

De retour des vestiaires, les deux équipes repartent avec la même intensité ! Mais les villeurbannais, plus réalistes face au cercle, portent déjà l’écart à +16 après 22 min (60-44) après le bon passage de Livio Jean-Charles. C’est alors le capitaine Lahaou Konaté qui va sonner la révolte : à 3pts, l’ailier nommé dans le 5 Majeur de la saison de Jeep ELITE, va relancer la machine verte ! Dans son sillage, Nick Johnson (déjà 16pts !!) permet au Club des Hauts-de-Seine de recoller à 60-51 (23′). Les défenses vont alors prendre le pas sur les attaques et le jeu va se crisper quelque peu.

 

Q4 : Les rotations villeurbannaises font la différence (91-72)

Avec beaucoup de contrôle, les villeurbannais trouvent les solutions pour stopper l’apport du duo Johnson – Senglin. Sans solutions, les nanterriens souffrent dans la raquette et voient LDLC ASVEL reprendre 13pts d’avance en début de Q4. Si cette deuxième mi-temps est moins axée sur les attaques, le rythme est toujours très soutenu pour les deux équipes, Nanterre parvenant à passer régulièrement sous la barre des 10 pts, mais l’ASVEL trouvant toujours les ressources pour se redonner de l’air. Les nanterriens semblent émoussés d’une déjà longue saison, mais ne lâchent rien, malgré les coups répétés des villeurbannais dans le secteur intérieur. Finalement, et après un combat assumé par nos joueurs, c’est bien LDLC ASVEL qui s’adjuge ce Match 1 de la 1/2 Finale …

 

#WeAreJSF

Nos partenaires

Espace Partenaire