Nanterre 92

92 - 81

Fribourg Olympic

mer. 23 janvier - 20H

Site Sportif Saint-Leonard, Fribourg

% 2 Pts

47%

% 3 Pts

57%

% FLS

70%

Statistiques

31

Rebonds

33

23

Passes
Décisives

18

5

Interceptions

3

7

Balles
perdues

13

111

évaluations

86

% 2 Pts

57%

% 3 Pts

30%

% FLS

72%

Commentaires sur le match

Dans ce match de Champions League qui opposait ce soir Nanterre 92 aux locaux de Fribourg (Suisse), l’objectif était simple : gagner pour continuer de viser la qualif’ ! 

 

Q1 : les shooters nanterriens font la différence ! (19-22)

Si le match a rapidement pris des allures de combat coup pour coup, opposant tour à tour le jeu intérieur, les tirs longue-distance et le jeu de transition, c’est bien les locaux qui pointaient devant après 5minutes (12-9). En manque de rythme sur les automatismes collectifs, il faudra quelques exploits individuels de Jeremy Senglin puis Hugo Invernizzi pour recoller au score ! Fraichement rentré sur le parquet, Julian Gamble intercepte un premier ballon pour lancer une contre-attaque conclue par un TRIPLE d’Hugo Invernizzi, donnant l’avantage aux siens après 8 min (14-17). Sur une interception de Lahaou Konaté, Hauk’ Palsson va récupérer un ballon idéal pour prendre 6pts d’avance ! Avec une meilleure réussite sur les shoots à mi et longue distance, Nanterre 92 parvient à rester en tête après 10minutes !

 

Q2 : le collectif reprend le dessus et Nanterre 92 creuse l’écart ! 

Après une tentative avortée dans chaque camp, il faudra attendre une nouvelle faute provoquée par Demetrius Treadwell pour voir Nanterre 92 inscrire ses premiers points dans le quart-temps. En face, Justin Watts répond par un tir mi-distance converti avant de voir Hauk’ Palsson, terriblement efficace longue-distance en Champions League cette année, inscrire un nouveau TRIPLE, le sixième de la rencontre déjà pour le Club des Hauts-de-Seine ! Côté Fribourg, Babacar Touré fait la loi dans la raquette, enchainant contres en haute altitude et dunks ravageurs, mais Dominic Waters, sur un 7e tir à 3pts, va venir donner 9pts d’avance à son équipe. Natan Jurkovitz, d’abord au scoring puis à la passe, va venir contredire les plans nanterriens, ramenant son équipe à 5pts des verts et blancs. Pour relancer la dynamique, Nanterre 92 peut toujours compter sur son Homme fort du moment, Hugo Invernizzi, pour dégainer un nouveau tir primé … et le marquer ! Une dynamique qui permet à Nanterre 92 de prendre, pour la première fois de la partie, 14pts d’avance (29-43) sur un TRIPLE du Captain’ Lahaou Konaté ! Juste avant la mi-temps, les joueurs du Fribourg Olympic vont mettre un petit coup de boost pour revenir un peu au score.

 

Q3 : les suisses n’ont pas dit leur dernier mot ! (63-68)

Comment bien débuter le troisième acte ? Par un 3pts bien entendu !! Et signé Adas Juskevicius qui plus est, le deuxième de son match, avant de voir Hauk’ Palsson, toujours lui, sanctionner de très loin sur l’action suivante ! Nanterre 92 en est déjà à 11 tirs primés convertis et l’équipe des Hauts-de-Seine ne compte pas s’arrêter en si bon chemin! Adas en rajoute un nouveau quelques secondes plus tard pour reprendre 12pts d’avance ! (41-53 / 24′). Côté Fribourg, mis à part quelques sursauts collectifs, les joueurs ont du mal à trouver le chemin du panier. Malheureusement, Nanterre 92 ne parvient plus à rentrer ses tirs et Julian Gamble vient de commettre sa troisième faute… Andre Williamson profite du moment de flottement pour permettre à son équipe de revenir à 7 longueurs des nanterriens, mais Julian Gamble, toujours sur le parquet, vient caler un DUNK monstrueux dans la peinture pour relancer les siens ! Dominic Waters le suit, repoussant toujours le retour de Fribourg dans ce troisième QT. Mais les suisses font preuve d’une grande générosité sur le parquet, un dynamisme payé en toute fin de quart-temps. Sur un tir à 3pts, Dusan Mladjan score et provoque la faute de Dom Waters…. Une action à 4pts qui permet au Fribourg Olympic de revenir à deux petits points !! C’est le moment choisi par Hugo Invernizzi pour sortir un tir du parking IN-CRO-YABLE ! Mais Justin Robinson, 180cm, sort un nouveau dunk, lui qui a déjà passé 13pts aux nanterriens sur les 3 premiers quart-temps de la rencontre… Après 30min, Fribourg est revenu à 63-65 mais, au buzzer et du milieu du terrain, Jeremy Senglin va rentrer un tir improbable pour offrir un peu d’air à ses coéquipiers.

 

Q4 : et Dominic Waters arrêta Fribourg ! (81-92)

Même question : comment mieux commencer le Q4 que par un TRIPLE de Hugo Invernizzi au bout de 6 secondes ?! Nanterre 92 vient de reprendre 8pts d’avance après avoir connu l’enfer et le retour en force des locaux. Mais, après la faute anti-sportive sifflée contre Dom Waters, Justin Roberson puis Babacar Toure, vont ramener à nouveau le Fribourg Olympic à 4 longueurs de Nanterre (67-71). Il faudra attendre un ballon récupéré par Waters pour relancer la machine nanterrienne ! D’abord près du cercle, par l’intermédiaire du meneur nanterrien, puis mi-distance, toujours des mains de Dom’ et enfin à 3pts signé …. DOMINIC WATERS ! (70-78 / 35′). De quoi redonner un peu de vie au groupe : Demetrius Treadwell va se démarquer, récupérer une passe d’Adas Juskevicius et scorer sous le cercle. Sur l’action suivante ? même chose, mais c’est Hauk’ Palsson qui lui délivre le caviar. En face, c’est toujours Justin Roberson, le meneur américain de Fribourg, qui dicte sa loi en attaque, tentant d’allumer la mèche … Mais les nanterriens sont présents en défense et ne laisse que peu de deuxièmes chances aux suisses sur ce dernier acte. Il faudra un exploit de Justin Watts pour voir fribourg revenir à 6pts à 2min du coup de sifflet final. Un exploit vite gommé par Dominic Waters, provoquant la faute de Babacar Toure et convertissant ses deux lancers. Le meneur nanterrien aura été précieux au scoring ce soir, mais aussi à la création de jeu (8 passes décisives).

Highlights

Nos partenaires

Espace Partenaire