Nanterre 92

92 - 85

Levallois

dim. 4 novembre - 18H30

Palais des Sports Marcel Cerdan, Levallois

% 2 Pts

65%

% 3 Pts

64%

% FLS

59%

Statistiques

30

Rebonds

24

21

Passes
Décisives

23

4

Interceptions

3

10

Balles
perdues

7

111

évaluations

94

% 2 Pts

52%

% 3 Pts

45%

% FLS

50%

Commentaires sur le match

Pour le compte de cette 8e journée de Jeep ELITE, les nanterriens se rendaient chez les voisins de Levallois, au Palais des Sports Marcel Cerdan, pour un premier Derby des Hauts-de-Seine version 2018-2019 ! Avec un budget en hausse et la constitution d’un effectif de grande qualité, les Metropolitans pointaient logiquement à une belle 4e place au classement avant notre confrontation, avec seulement deux défaites au compteur.

 

Un vrai match de basket : Lahaou Konaté grandiose ! 

En débutant la partie par un jeu collectif infaillible, les deux équipes donnaient rapidement le ton : ce derby du 9-2 allait être un vrai match de basket ! Et, à ce jeu, c’est Levallois qui frappe le plus fort dans les 10 premières minutes ! 29pts inscrits, de gros shoots rentrés, un secteur intérieur déjà dominant avec Mouphtaou Yarou (20pts). Les nanterriens accusent 7pts de retard au terme du premier quart-temps. Pas de quoi inquiéter le staff du Club des Hauts-de-Seine : dès l’entame du Q2, les Hommes de Pascal Donnadieu passent la seconde vitesse, sous l’impulsion du Capitaine Lahaou Konaté ! De près, de loin, en attaque, en défense, Lahaou réalise une démonstration de force (24pts – record en carrière – 29 d’évaluation) pour faire revenir Nanterre 92 dans la partie. Et c’est réussi ! En infligeant un +11 (18-29) avant la mi-temps, c’est bien Nanterre 92 qui est en tête après 20min (47-51) !

 

Dominic Waters, le Maestro 

Au retour des vestiaires, les nanterriens, poussés par des supporters venus en masse pour suivre le Club des Hauts-de-Seine (« A entendre les supporters nanterriens, on ne sait pas si on est à Nanterre ou à Levallois ! », David Cozette), passent la 3e, puis la 4e vitesse ! A la tête de cette accélération fulgurante, le meneur Dom Waters dans le rôle du maestro. 17pts et 12 caviars distribués pour faire briller ses coéquipiers et faire-mettre un premier genou à terre aux joueurs de Levallois. D’abord Julian Gamble (15pts), Lahaou toujours (24pts) mais aussi Hugo pour deux bombinettes longue-distance. Le résultat : les nanterriens mènent de 11pts à l’entame des 10 dernières minutes (62-73).

 

Jeremy Senglin et Julian Gamble contiennent le retour des Metropolitans

Avec une telle maitrise des nanterriens, tout laissait à penser que les joueurs de Frédéric Fauthoux allaient organiser une révolte pour tenter un coup et passer sur le fil ! Avec un Julian Wright en mode bestial (19pts + 7rbds) et un Jaron Johnson efficace (14pts – 4/7 à 3pts) mais surtout un David Michineau en chef de meute, inscrivant 5pts en début de 4e quart-temps, Levallois recolle à 6pts après seulement 2min. Un écart réduisant à 4pts (73-77) face à l’impact physique des levalloisiens. Moment choisi par Jeremy Senglin pour faire étalage de tout son talent, inscrivant 7pts et distribuant 3 passes dans le seul 4e quart-temps ! En trouvant Julian Gamble à l’intérieur pour alterner avec le jeu au large, les nanterriens trouvent des solutions intelligente pour contenir le retour en force de Levallois. Après une partie maitrisée, les joueurs des Hauts-de-Seine s’imposent après un match collectif (111 d’évaluation).

 

#WeAreJSF

 

A.M.

 

Photos / claire macel

ActionReplay

Nos partenaires

Espace Partenaire