Nanterre 92

78 - 73

Sharks Antibes

sam. 8 décembre - 20H00

Nanterre

% 2 Pts

60%

% 3 Pts

41%

% FLS

75%

Statistiques

32

Rebonds

25

19

Passes
Décisives

14

9

Interceptions

6

13

Balles
perdues

15

93

évaluations

78

% 2 Pts

54%

% 3 Pts

60%

% FLS

67%

Commentaires sur le match

Ce soir, Nanterre 92 recevait les Sharks d’Antibes, avec un effectif au complet pour la première fois de la saison. La formation du sud de la France restait également sur deux victoires de rang en Jeep ELITE avant cette douzième journée de championnat. 

 

Q1 : Adas Juskevicius ON FIRE (26-15) ! 

Après un début de match timide malgré un 5 majeur remanié par le staff nanterrien, il ne faudra pas bien longtemps aux joueurs des Hauts-de-Seine pour prendre feu ! 9pts (3/3 à 3pts) en moins d’une minute (7′) et voilà Nanterre 92 qui mène 9-7 face à la bande à Chris Otule (6pts dans les 5 premières minutes). Côté 92, c’est Adas Juskevicius qui régale : 12pts inscrits (4/4 à 3pts), bien servi par ses coéquipiers et en l’espace de deux minutes !! En attaque, la bande à Dom Waters, impériale sur ses passes décisives, est bien en place et trouve de l’alternance avec du jeu intérieur par Demetrius Treadwell (4pts).  Ce quart-temps  se termine comme il a commencé, c’est à dire par un triplé plein de talent, et au buzzer, de Jeremy Senglin !

 

Q2 : huit minutes impeccables et deux dernières minutes dommageables (43-33)

Après un tel début de match, les antibois durcissent quelque peu leur défense extérieure sur le début de Q2, permettant ainsi de libérer le jeu intérieur du Club des Hauts-de-Seine : Demetrius Treadwell, toujours impeccable des deux côtés du terrain, en est alors à 8pts – 30 – 19 / 12′. Avec des adversaires parfois maladroits près du cercle et un Dominic Waters toujours parfait dans la gestion de l’équipe, Nanterre 92 prend 15pts d’avance après 14min (34-19). Le capitaine Lahaou Konaté sort un tir gogogadget comme il en a l’habitude et parvient à contrer la marche en avant amorcée par Chris Otule, encore lui (12pts) ! Après 18 premières minutes impeccables, les nanterriens connaissent un léger trou d’air en fin de deuxième quart-temps, voyant ainsi revenir les SHARKS au tableau d’affichage. Il faudra un nouveau tir au buzzer à 3pts de Jeremy Senglin pour porter le score à 43-33 à la pause.

 

Les + à la pause : 7/16 à 3pts dont 6/9 pour le duo Juskevicius – Senglin ! 10 passes décisives (dont 4 pour Dom Waters) pour seulement 4 ballons perdus. 54 d’évaluation générale, dont 6 joueurs entre 7 et 12 pts d’évaluation !

 

Q3 : un quart-temps rugueux (63-56)

Après une fin de première mi-temps compliquée, les nanterriens connaissent un début de Q3 tout aussi difficile ! Taurean Green permet aux Sharks de recoller à 43-38 (22′), infligeant ainsi un 0-5 à Nanterre 92. Mais Julian Gamble, bien lancé par Adas Juskevicius, puis Lahaou Konaté, à l’interception puis au DUNK, permettent au Club des Hauts-de-Seine de reprendre 11pts d’avance (49-38)  ! Dans ce chassé-croisé, les antibois s’en sortent pour le mieux : Louis Campbell, par deux fois, fait mouche de loin (25′) pour ramener les Sharks à 3 petits points (49-46), passant par la même occasion un 7-0 aux alto-séquannais. Pour stopper la série des jaunes et bleus ? Adas Juskevicius bien sur !! Et à 3pts (26′)! Dans cette seconde mi-temps, ce sont les défenses qui se durcissent, des deux côtés du terrain. Un jeu dans lequel les joueurs d’Antibes se sentent visiblement à l’aise, apportant également de la percussion près du cercle, à l’image d’Isaia Cordinier (6pts). Mais, côté Nanterre 92, Adas a toujours la main chaude (18pts) et continue de porter les verts sur ses épaules, bien aidé par Jeremy Senglin et Corentin Carne, combatif sur les rebonds offensifs.

 

Q4 : la tempête ne fait pas chavirer le navire nanterrien ! 

Toujours très défensif, ce Q4 débute par un nombre impressionnant d’imprécisions et de loupés offensifs. Les défenses se resserrent encore davantage et les deux équipes se rendent coup pour coup. Demetrius Treadwell (14pts), toujours très en forme ce soir, prend quelques faux airs de Will Daniels, figure emblématique de la JSF Nanterre de 2010 à 2013. Julian Gamble, encore une fois parfaitement servi par Dom Waters, claque un bon gros dunk dans la peinture pour redonner 10pts d’avance à Nanterre 92 (69-59 / 35′). Corentin Carne, hyper impliqué dans le match de ce soir, trouve Demetrius Treadwell par une petite passe lobée, lui permettant ainsi d’inscrire ses 15e et 16e pts de la partie. Jeremy Senglin, mis en lumière par le collectif nanterrien, sort un tir dont seul lui a le secret (38′ – 73-71). Dans un dernier rush stressant qui voit Green égaliser avant la dernière minute (73-73), Jeremy Senglin, qui vient pourtant de rater 2 lancers francs ô combien importants, rentre un tir à 3pts ultra-clutch !!!!! Le score en est de 76-73, il reste moins de 55 sec à jouer ! C’est le moment choisi par les nanterriens pour hausser le ton en défense, stoppant les tentatives antiboises et remportant un match encore très important !

 

Les + : l’apport des soldats Corentin Carne et Demtrius Treadwell, MVP du match (16pts + 4rbds et 16 d’évaluation). 11 rebonds offensifs captés. 9/12 aux Lancers-Francs. 5 joueurs entre 13 et 17 d’évaluation.

 

#WeAreJSF

ActionReplay

ActionReplay

Nos partenaires

Espace Partenaire