Nanterre 92

66 - 91

LDLC ASVEL

mer. 4 décembre - 20H45

Nanterre

% 2 Pts

59%

% 3 Pts

33%

% FLS

63%

Statistiques

21

Rebonds

34

14

Passes
Décisives

22

5

Interceptions

11

14

Balles
perdues

9

64

évaluations

118

% 2 Pts

60%

% 3 Pts

44%

% FLS

89%

Commentaires sur le match

Pour cette 8e journée de Jeep ELITE en retard (le club avait accepté de décaler le match pour que les joueurs et salariés de LDLC ASVEL puissent se rendre à San Antonio pour la cérémonie en hommage à Tony Parker), les nanterriens affrontaient les seuls et uniques joueurs encore invaincus sur cette saison 2019-2020 de Jeep ELITE ! Un véritable défi, donc, avec l’objectif de créer l’exploit face à la plus grosse cylindrée de l’Elite. 

 

Q1 : un début très difficile, mais les nanterriens reviennent avec rage (17-21)

Alors que les villeurbannais réalisent la meilleure entame de match avec un Antoine Diot sur tous les ballons (2-8 / 3′), seul Youssou Ndoye parvient à faire trembler le filet dans les 5 premières minutes côté Nanterre 92… Pascal Donandieu va alors rapidement rentrer dans ses rotations, faisant rentrer Spencer, Mehdy et Taylor. Un choix payant : Taylor Smith va confirmer son excellente forme du moment et inscrire 4pts sur son entrée en jeu, ramenant un peu les siens au scoring (6-17 / 7′). Après un début de match difficile, les nanterriens vont se serrer les coudes, à l’image d’un Mehdy Ngouama efficace, pour revenir à 4 petits points …

 

Q2 : Taylor Smith sort les crocs, les nanterriens le suivent ! (41-39)

Parfaitement dans son rôle de dynamiteur, Taylor Smith pèse déjà très très lourd sur ce match ! Avec 10 points inscrits (+6rbds) en 6 minutes, il ramène les siens à hauteur des villeurbannais (21-21 / 12′) ! Il faudra un David Lighty adroit, se rappelant à ses bons souvenirs de Maurice Thorez, pour voir LDLC ASVEL reprendre quelques points d’avance (23-27 / 14′). Mais les nanterriens restent solidaires des deux côtés et recollent une nouvelle fois après 16min (30-31) sous l’impulsion de Dallas Moore et Damien Bouquet. De quoi revitaliser tout l’effectif, en passant par Kenny Chery, jusqu’ici resté muet : le meneur nanterrien sort à un gros shoot à 3pts, pourtant bien défendu par l’ASVEL, et donne un bel avantage aux siens (37-33 / 18′). Un avantage que les Hommes de Pascal Donnadieu vont réussir à maintenir jusqu’à la pause ! Avec 12pts et 8rbds pour 20 d’évaluation, Taylor Smith est de très loin le facteur X de cette première mi-temps !!

 

Q3 : La profondeur de banc de l’ASVEL use les nanterriens … (53-63) 

De retour des vestiaires, Dallas Moore va reprendre la partie avec la rage ! Il inscrit 2pts sur la première action et relance la machine de la meilleure des manières ! Mais les villeurbannais ont un effectif tellement large que leur retour ne se fit pas trop attendre : bien lancés par Charles Kahudi et Livio Jean-Charles, les joueurs de Mitrovic reprennent l’avantage après 22 minutes (43-45). Il faudra par la suite un David Lighty rentable sur la ligne des lancers-francs pour voir l’ASVEL reprendre 7pts d’avance (51-58 / 27′)…

 

Q4 : Trop près, trop loin .. (66-91) 

Alors que les villeurbannais continuent de poser leur jeu avec efficacité, les nanterriens s’en remettent à leur meneur scoreur Kenny Chery pour alimenter la marque. Mais, on le sait, le collectif fait souvent la différence face aux individualités, et les joueurs de l’ASVEL le démontrent en ce début de Q4. Mais c’était sans compter sur le coeur, énorme, des nanterriens qui ne comptaient pas en rester là ! Dallas Moore va imposer un rythme d’enfer à ses coéquipiers pour permettre au Club des Hauts-de-Seine de revenir à 10pts (50-69 / 34′) pour s’offrir une chance de revenir. Mais dans une fin de match en faveur du club de Tony Parker, les nanterriens ne pourront pas renverser la tendance …

 

#WeAreJSF

Highlights

Les Stats

Joueur Mins Pts Tirs % 3pts % Lf % O D T Ct Pd In Bp Fte Fpr Ev
- - 31 6 3-7 42.9 0-3 0 0-0 2 4 6 0 0 1 1 2 0 8
21 Spencer Butterfield 17 3 1-1 100 1-1 100 0-0 0 0 0 0 4 2 2 2 3 7
- - 2 0 0-0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
8 Damien Bouquet 21 3 1-1 100 1-1 100 0-0 0 1 1 0 0 1 0 2 0 5
- - 4 0 0-2 0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 -2
- - 18 4 2-8 25 0-1 0 0-2 0 0 0 0 2 5 0 1 4 2 0
10 Isaia Cordinier 27 6 3-5 60 0-1 0 0-0 0 0 0 0 1 0 3 3 2 2
- - 20 11 5-9 55.6 1-3 33.3 0-0 1 0 1 0 1 0 3 1 2 6
- - 1 0 0-0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
- - 27 14 6-8 75 0-0 2-2 100 2 8 10 0 1 0 1 1 1 23
- - 9 2 1-3 33.3 0-0 0-0 0 2 2 0 0 0 1 1 0 1
14 Dallas Moore 23 17 6-10 60 2-5 40 3-4 75 0 1 1 0 2 1 2 2 3 14
- ÉQUIPE 0 0 0 0 0 0 0 0
TOTAL 200 66 28-54 51.9 5-15 33.3 5-8 62.5 5 16 21 2 14 5 14 20 13 64
Joueur Mins Pts Tirs % 3pts % Lf % O D T Ct Pd In Bp Fte Fpr Ev
- Tonye Jekiri 23 6 3-9 33.3 0-0 0-0 3 1 4 0 2 4 1 1 0 10
- Antoine Diot 21 6 2-4 50 0-1 0 2-2 100 1 0 1 0 7 2 1 3 2 13
- Charles Kahudi 21 7 3-6 50 1-4 25 0-0 1 1 2 0 0 1 1 1 2 6
- Edwin Jackson 24 15 4-6 66.7 2-4 50 5-5 100 0 5 5 0 4 2 1 1 5 23
- David Lighty 19 16 4-6 66.7 2-4 50 6-8 75 0 1 1 0 3 2 1 1 4 17
- Livio Jean-Charles 25 14 6-11 54.6 0-1 0 2-2 100 3 3 6 1 1 0 0 0 2 16
- Ismael Bako 9 2 1-1 100 0-0 0-0 0 3 3 0 0 0 0 0 0 5
- Rihards Lomazs 13 5 2-2 100 1-1 100 0-0 0 0 0 0 0 0 0 3 0 5
- Amine Noua 22 14 6-8 75 2-2 100 0-0 2 2 4 0 1 0 0 0 1 18
- Théo Maledon 4 0 0-0 0-0 0-0 0 1 1 0 1 0 1 1 1 1
- Matthew Strazel 2 0 0-1 0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 -2
- Jordan Taylor 17 6 2-6 33.3 0-1 0 2-2 100 0 2 2 0 3 0 1 2 3 6
- ÉQUIPE 2 3 5 0 1 0 0 0
TOTAL 200 91 33-60 55 8-18 44.4 17-19 89.5 12 22 34 1 22 11 9 13 20 118

Nos partenaires

Espace Partenaire