Nanterre 92

73 - 67

CCRB

dim. 25 novembre - 18H00

Nanterre

% 2 Pts

55%

% 3 Pts

30%

% FLS

77%

Statistiques

39

Rebonds

41

15

Passes
Décisives

11

5

Interceptions

6

12

Balles
perdues

10

87

évaluations

68

% 2 Pts

42%

% 3 Pts

29%

% FLS

61%

Commentaires sur le match

Pour ce match en retard de la 3e journée de Jeep ELITE, les nanterriens recevaient ce soir les joueurs de Châlons-Reims des anciens verts et blancs Johan Passave-Ducteil et Yannis Morin. 

 

Q1 : les attaques se lâchent dans une fin de quart-temps débridée (19-18) 

Pour débuter la partie, c’est le scoreur fou du CCRB qui ouvre le bal : Devin Ebanks, mi-distance, ouvre la marque avant de provoquer la première faute de Dom Waters sur l’action suivante … And one ! Avec 7 points en 1min, le poste 4 de Châlons-Reims inflige un premier 0-7 au Club des Hauts-de-Seine. Suffisant pour réveiller la rage des nanterriens : sur un DUNK rageur, Jean-Marc Pansa débloque le compteur des verts et blancs avant de venir contrer, contre la planche, la tentative du CCRB. Avec un second DUNK dans la foulée, le duel est lancé : Ebanks 7 – 4 Pansa ! Après quelques approximations des deux côtés, le match est enfin sur de bonnes railles : après un 0-7 encaissé, les nanterriens passent un 8-0 pour reprendre le contrôle du match ! Fraichement rentré pour remplacer JM Pansa (2 fautes), Julian Gamble score dans la peinture, bien mis en valeur par la passe d’Hugo Invernizzi : 10-8 / 5′. Si la raquette nanterrienne tient bien ce début de partie, les Hommes de Pascal Donnadieu peinent à trouver la mire longue distance : 6 tentatives, autant d’échecs depuis l’entre-deux … Pour débloquer la situation, Jeremy Senglin trouve un Adas Juskevicius totalement démarqué …. BINGO ! Après un début de match en demi-teinte et malgré un Devin Ebanks Unstoppable (10pts), le match se débride en fin de Q1.

 

Q2 : uJeremy Senglin redonne des couleurs à Nanterre 92 en fin de mi-temps (34-37)

Dans le sillage d’un Jo Passave-Ducteil efficace, les CCRBistes recollent rapidement au tableau d’affichage (20-20). Après près de 5minutes compliquées pour les deux équipes et de nombreuses actions avortées par une finition approximative, Julian Gamble se met en mode costaud dans la peinture. Par deux fois (5′ et 6′) il termine près du cercle pour alimenter la marque du Club des Hauts-de-Seine : 24-24 / 6′. En face, c’est toujours Ebanks qui fait le boulot : en provoquant des fautes près et loin du cercle, il parvient à rapidement mettre Nanterre 92 dans la pénalité. Avec un nouveau And-One sous le cercle, Gamble reste dans la dynamique démontrée à Strasbourg vendredi soir. Face à un coriace adversaire emmené par un Yannis Morin impeccable (10pts), les nanterriens sont sur le fil sur chaque action. Avec un Julian toujours stable dans la raquette (8pts + 5rbds et 4contres en 12min en début de match), Nanterre 92 reste au contact avant la mi-temps. Grâce à une dernière flèche longue-distance, au buzzer de la possession, de Jeremy Senglin, Nanterre 92 recolle à 34-37 à la pause.

 

Q3 : Nanterre hausse le ton en défense (53-51) 

Ce Q3 débute de la même manière que le Q2 : Jo Passave-Ducteil score en force sous le cercle pour le CCRB. De son côté, Adas Juskevicius y va de son petit drive pour déposer le lay-up. Devin Ebanks continue son chantier (15pts à ce moment précis) et Lahaou Konaté sort les muscles pour maintenir Nanterre à flot. Après 23min jouées, le score est de 38-45 puis 41-45 sur une nouvelle bombinette d’Adas (10pts). Dominic Waters (25′) puis Jean-Marc (26′) concluent un run de 9-0 pour permettre à Nanterre 92 de revenir à hauteur de Châlons-Reims : 45-45. Pour délivrer Nanterre, il faudra attendre la 28e minute et un TRIPLE de Jeremy Senglin pour prendre les devants : 48-45 ! Après un dunk signé Demetrius Treadwell, la série continue avec un incroyable 14-0 infligé aux joueurs de Reims. Jimmy Baron met fin au run de loin, puis aux Lancers-francs pour permettre au CCRB de revenir à 2 petits points (53-51 / 29′)

 

Q4 : Nanterre au bout du suspens ! 

Comment mieux débuter le Q4 que par un tir culotté de J.Senglin de loin ?!! TRIPLEEEE pour l’arrière nanterrien, qui en est déjà à 14pts, et qui donne 5pts d’avance à N92. Devin Ebanks porte sa marque à 21pts, son standard, en tout début de Q4 et donne un nouveau souffle au CCRB (56-58 / 32′) avec un 7-0 calé. Pas de quoi faire paniquer la défense nanterrienne : par deux fois, les joueurs des Hauts-de-Seine parviennent à stopper les tentatives de l’adversaire du soir. Mais, en difficulté avec l’adresse longue distance après ce marathon de la semaine et 3 matchs disputés en 5 jours, les nanterriens ne parviennent pas à faire la différence en attaque. Sur une action fouillie et après 4 rebonds offensifs captés, l’attaque nanterrienne parvient à trouver Lahaou Konaté laissé seul : dedans !! Nanterre 92 recolle à 59-60 à seulement 4min du coup de siffler final ! Le match est relancé ! Sur une interception bien sentie, Demetrius Treadwell fait lever la salle sur un DUNK en contre-attaque rageur ! Il vient de permettre à Nanterre 92 de revenir à hauteur de Châlons-Reims : 64-64 / 38′. Longtemps laissé sur le banc à cause de ses 4 fautes commises, Dom Waters est revenu il y a peu sur le parquet de Maurice Thorez. A peine le temps de se chauffer qu’il est laissé seul en plein axe à 3pts. Jeremy Senglin le trouve …. ET BOOM ! Nanterre vient de repasser devant et mène maintenant de 3pts à 1’17 du buzzer final !!

 

Après une partie en dents de scie, les nanterriens s’imposent au bout du suspens et prennent la deuxième place du classement de Jeep ELITE !

ActionReplay

Nos partenaires

Espace Partenaire