Nanterre 92

77 - 73

JDA Dijon

sam. 13 octobre - 20H00

Nanterre

% 2 Pts

50%

% 3 Pts

36%

% FLS

96%

Statistiques

35

Rebonds

29

17

Passes
Décisives

17

3

Interceptions

8

12

Balles
perdues

7

90

évaluations

76

% 2 Pts

43%

% 3 Pts

36%

% FLS

71%

Commentaires sur le match

Ce samedi soir, nos joueurs recevaient une équipe dijonnaise qui, bien qu’orpheline de son meilleur marqueur Ryan Pearson, était redoutable à jouer. 
Premier quart temps : Waters is on fire (31-22)
Dans un Palais des Sports bien rempli (2700 spectateurs), c’est Dom. Waters qui fut le premier à s’illustrer avec un tir intermédiaire, au bout d’une minute de jeu. Une entame de match sérieuse et appliquée, avec une défense bien rodée, permettra rapidement de faire un premier écart et de mener 13-4 au bout de 5 minutes.
Un collectif bien en place, de l’adresse longue distance et voici le premier tournant du match : le 3 pts + la faute de Waters, avec la planche « Messieurs-daaaames! » qui provoqua la deuxième faute du lutin bourguignon David Holston. Ce dernier commettait même une troisième faute  (technique) pour contestation, ce qui mettait fou de rage le coach dijonnais. Il n’en fallait pas plus pour chauffer le public nanterrien ! Un dernier triplé d’Adas Juskevicuis donna un écart de 9 points à la fin du premier quart temps, la doublette Waters-Juskevicuis en étant déjà à 21 point à eux deux.
 
Deuxième quart temps : Un écart qui se stabilise (47-38) 
Après 10 premières minutes sur un gros rythme, celui-ci retomba un peu, la défense prit l’ascendant sur l’attaque, Jéremy Leloup, quant à lui, nous sanctionnait avec 3 triplés durant ce quart temps, ainsi qu’Alexandre Chassang, costaud dans la raquette nanterrienne. De notre coté, Lahaou, comme depuis le début de saison, restait très actif des deux cotés du terrain et nous gratifia de pénétrations dont il a le secret. Nos intérieurs, présents pour séuriser le rebond (5 pour Gamble à la fin de la première mi-temps), plus une bombinette de Carne ainsi qu’un 7/18 à 3 points pour l’équipe à la fin de cette période, donnaient un écart de 9 points à la pause.
Troisième quart temps : Un quart temps sérieux (66-54)
En Jeep ELITE, nos troisièmes quart-temps sont parfois compliqués mais, celui-ci, commença avec un état d’esprit conquérant, un jeu de passe agréable, qui donna un jeu fluide et amena de belles actions collectives comme le gros dunk de Gamble, caviardisé par son Captain’ Konaté au bout de 3 minutes dans la troisième période. L’écart monta même à + 14.
Cependant l’international français Axel Julien ramenait son équipe à 9 points avant que nos joueurs ne remettent un coup d’accélérateur pour mener de 12 points à l’entame du dernier acte.
Quatrième quart temps : Un money time plein de suspense (77-73) 
Les 2700 spectateurs étaient debout à l’entame du dernier acte pour soutenir leurs joueurs favoris, dans un match qui se tendit peu à peu, avec beaucoup plus de déchets, s’expliquant par de la fatigue aussi pour ces deux équipes qui avaient joué 3 jours auparavant en BCL.
Palsson, impactant dans cette deuxième mi-temps, y allait de son trois points, tandis que l’équipe adverse, par l’intermédiaire de ses joueurs extérieurs comme Emegano, faisait revenir les siens (71-64 à 4 minutes de la fin du match). Notre attaque, plus brouillonne, redonna un vrai espoir aux dijonnais qui, sous l’impulsion d’Hoslton sur un tir à 3 points, amorçaient une remontada (73-71). C’est ici que notre pivot Julian Gamble choisissait de mettre le panier le plus important du match, sur un rebond offensif, à 1 min du coup de sifflet final. Une grosse défense puis beaucoup de sang froid aux lancers francs (21/22 au total) libéraient toute une salle pour une victoire ô combien importante contre une très belle équipe dijonnaise !
Avec des cadres présents comme Konaté (28 d’évaluation), Waters (19) et un Juskevicuis scoreur (18 points), notre équipe se rassure avant de retrouver Senglin et Treadwell pour les prochaines échéances.
#WeAreJSF
K.D

Photos by Claire Macel

Action Replay

Les Stats

Joueur Mins Pts Tirs % 3pts % Lf % O D T Ct Pd In Bp Fte Fpr Ev
9 Julian Gamble 30 9 4-7 57.14 0-0 1-2 50 3 5 8 0 1 0 2 3 3 14
3 Adas Juskevicius 30 18 5-13 38.46 4-11 36.36 4-4 100 0 3 3 0 2 0 2 1 2 13
11 Dominic Waters 35 14 3-6 50 1-2 50 7-7 100 0 5 5 0 5 1 3 3 6 19
13 Haukur Palsson 17 5 1-4 25 0-2 0 3-3 100 0 3 3 0 2 2 0 3 2 9
5 Lahaou Konaté 38 23 7-12 58.33 3-4 75 6-6 100 3 6 9 0 5 0 4 3 4 28
- - 5 0 0-1 0 0-0 0-0 0 3 3 0 0 0 1 3 0 1
10 Hugo Invernizzi 29 3 1-7 14.29 1-7 14.29 0-0 0 1 1 0 2 0 0 3 2 0
27 Jean-Marc Pansa 10 2 1-2 50 0-0 0-0 1 2 3 0 0 0 0 1 0 4
22 Corentin Carne 6 3 1-2 50 1-2 50 0-0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 2
- - 0 0 0-0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
TOTAL 200 77 23-54 343.22 10-28 225.65 21-22 450 7 28 35 0 17 3 12 21 19 90
Joueur Mins Pts Tirs % 3pts % Lf % O D T Ct Pd In Bp Fte Fpr Ev
Gavin Ware 22 14 7-14 50 0-0 0-0 1 2 3 1 1 1 0 3 0 12
Damien Archinard 0 0 0-0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jérémy Leloup 36 19 6-12 50 5-7 71.43 2-2 100 0 1 1 0 2 3 0 3 4 19
Axel Julien 28 8 3-4 75 2-3 66.67 0-0 0 3 3 0 5 0 2 0 0 13
Abdoulaye Loum 12 0 0-4 0 0-0 0-0 2 1 3 1 0 2 2 2 0 -1
David Holston 27 10 2-10 20 1-6 16.67 5-6 83.33 1 3 4 0 8 0 3 5 6 10
Alexandre Chassang 20 11 5-8 62.5 0-0 1-2 50 3 4 7 0 1 0 0 0 5 15
Robert Arnold 20 0 0-5 0 0-3 0 0-0 0 4 4 0 0 1 0 4 2 0
Louis Weber 5 1 0-0 0-0 1-2 50 0 0 0 0 0 0 0 2 1 0
Obi Emegano 30 10 4-10 40 1-6 16.67 1-2 50 1 3 4 0 0 1 0 2 3 8
Ryan Pearson 0 0 0-0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
TOTAL 200 73 27-67 297.5 9-25 171.44 10-14 333.33 8 21 29 2 17 8 7 21 21 76

Nos partenaires

Espace Partenaire