Nanterre 92

90 - 82

Levallois

sam. 9 mars - 18H30

Nanterre

% 2 Pts

49%

% 3 Pts

32%

% FLS

78%

Statistiques

35

Rebonds

27

14

Passes
Décisives

14

5

Interceptions

6

9

Balles
perdues

11

101

évaluations

83

% 2 Pts

49%

% 3 Pts

44%

% FLS

72%

Commentaires sur le match

Dans le cadre de cette 22e journée de Jeep ELITE, c’était place au Derby des Hauts-de-Seine pour Nanterre 92, opposé aux Metropolitans de Levallois ! A l’aller, c’était bien le Club des Hauts-de-Seine qui s’était imposé devant les joueurs de Levallois. 

 

Q1 : Le collectif nanterrien devant les individualités de Levallois (23-18) 

Le premier panier de la rencontre est inscrit par Nathan Jawai, dans la peinture bien entendu ! Jeremy répond aux metropolitans dans la foulée avec une faute provoquée sur David Michineau : 2-2, la partie est bien lancée ! De quoi donner un peu de force à Lahaou Konaté, qui fait mouche de loin : TRIPLE !! Le collectif nanterrien prend en suite le relai : Demetrius Treadwell, bien servi par Hauk’ Palsson, va alors porter l’écart à +7 (11-4 / 4′) puis +9 sur une pénétration de Lahaou Konaté (13-4). Le plan de jeu est respecté, les nanterriens font totalement déjouer les joueurs de Levallois, à l’image d’un Will Daniels absolument éteint. Malgré un bon passage de Michineau, les joueurs de Pascal Donnadieu gardent le cap avec sang-froid : Hauk’ Palsson, de loin (6′) puis en And-One (7′) redonne 9pts d’avance au Club des Hauts-de-Seine (19-10). Finalement, à l’orgueil, les levaloisiens vont revenir en fin de Q1, réduisant l’écart petit-à-petit.

 

Q2 : Le festival de Coco Carne, le tir du parking d’Hugo Invernizzi (44-37)

Dans un début de Q2 cata’ et plusieurs occasions manquées, les nanterriens voient les metropolitans revenir à leur hauteur sur un 3pts de Wayne (23-23 / 12′). C’en est trop pour Jeremy Senglin, qui décoche une flèche perçante à son tour : +2 !!! Laissé seul derrière la ligne des 3pts, Hugo est trouvé par Coco Carne, permettant à Nanterre 92 d’inscrire 3 nouveaux points. Wayns répond au triplé, par un triplé et le match devient un vrai duel de snipers (28-27 / 13′). Coco aime ce genre match, habitué des derbys Elan-Béarnais-Limoges CSP à Pau, et sort à son tour un tir longue-distance couillu avant de scorer sur une pénétration bien sentie. Le jeune nanterrien vient de réaliser un véritable festival, donnant de l’air aux nanterriens. Julian Gamble est ensuite trouvé par le Captain’ Lahaou Konaté pour écraser un bon gros DUNK comme on les aimes ! Nanterre reprend alors 6pts d’avance pour mener 35-29 (15′). Le match est toujours aussi intense, les deux équipes ne veulent rien lâcher. Hugo sort un tir du parking comme il en a le secret avant que Cyril Eliezer-Vanerot ne répondre par un dunk dans la raquette. Lahaou s’empare alors du ballon, et file en coast-to-coast pour inscrire 2pts pour Nanterre 92, qui reprend alors 7pts d’avance.

 

Q3 : Jeremy Senglin prend les manettes, Hauk’ Palsson le suit ! (64-62)

De retour des vestiaires, c’est l’ancien nanterrien Will Daniels qui ouvre le bal avec un tir à 3pts convertis. Wayns enchaine avec un second tir et Levallois revient à -2 (45-43 / 22′). C’est alors que Jeremy Senglin va sortir une nouvelle action de classe, attaquant la défense des metropolitans avant de finir près du cercle, provoquant par la même occasion la faute de Rachid Sulaimon. Sur l’action suivante, les nanterriens défendent dur pour récupérer le ballon et Jeremy Senglin, toujours lui, va répéter la dernière action, provoquant cette fois la faute d’Eliezer-Vanerot. En l’espace de 30sec, Senglin a scoré 6pts pour donner 8pts d’avance à son équipe (51-43 / 24′). Alors que les défenses se sont largement durcies, les metropolitans en profitent pour revenir à 3 petits points (55-52 / 27′). Mais c’était sans compter sur le guerrier Hauk’ Palsson et sa main gauche parfaite sur un nouveau drive. Ibekwe parvient à trouver la mire de loin, ramenant Levallois à3pts, mais Julian Gamble se joue d’Ivan Fevrier pour aller lui dunker sur la truffe en échange ! Il faudra un nouveau triplé d’Ibekwe pour voir les metropolitans revenir à nouveau à deux longueurs des nanterriens.

 

Q4 : Adas Juskevicius et ses 11pts dans le dernier quart-temps pour conclure ! 

Julian débute le dernier acte par un tir intérieur, répondu dans la foulée par David Michineau. Ce dernier va en suite donner l’avantage à Levallois (66-67 / 32′) avant que Jeremy Senglin ne sorte un nouveau tir incroyable pour reprendre la mène directement. La tension est à son comble, les supporters du kop nanterrien poussent la salle entière à mettre le feu, portant alors Jeremy Senglin ! Le combo nanterrien se sent pousser des ailles et file au cercle comme une bombe ! Johnson de Levallois remet un coup de boost et les metropolitans recollent à nouveau à une longueur des nanterriens (70-69 / 35′). C’est alors qu’Adas Juskevicius va avoir la bonne idée de provoquer la faute de Wayns sur son tir à 3pts, convertissant en-suite les 3 lancers-francs ! David Michineau y répond par un tir intérieur (73-71 / 37′) mais Adas a la main chaude et score à nouveau 3pts !! Les deux équipes se tiennent dans un mouchoir de poche et tout peut basculer à tout moment ! Ibekwe saute au rebond offensif et rabat la balle dans le panier, provoquant par la même occasion la 4e faute de Treadwell et ramenant à nouveau Levallois à 2pts (76-74). Pourtant marqué de près par son défenseur, Adas se bloque dans l’angle, capte le ballon et dégaine … c’est dedans !! Le shooteur Lituanien en est à 15pts (dont 13 dans ce seul quatrième quart-temps) et a donné un sacré bol d’air aux siens !! Finalement, et malgré tous les efforts des metropolitans, le collectif nanterrien est trop fort pour Levallois…

 

#WeAreJSF

Highlights

Nos partenaires

Espace Partenaire