Nanterre 92

86 - 65

Limoges CSP

dim. 3 mars - 18H30

Nanterre

% 2 Pts

56%

% 3 Pts

48%

% FLS

81%

Statistiques

36

Rebonds

23

21

Passes
Décisives

14

7

Interceptions

13

20

Balles
perdues

18

103

évaluations

60

% 2 Pts

45%

% 3 Pts

39%

% FLS

47%

Commentaires sur le match

Pour le compte de la 21e journée de Jeep ELITE, les nanterriens recevaient les joueurs du Limoges CSP, dernier adversaire des verts avant la trêve… Souvenez-vous, c’était en 1/4 de finale de Leaders Cup et le CSP s’était largement imposé devant les nanterriens, stoppant net le parcours de Nanterre 92 à Disney. Un air de revanche pesait donc dans l’atmosphère du Palais des sports de Nanterre ce soir alors qu’une absence de poids allait se faire ressentir : Dom’ Waters, blessé, n’était pas aligné sur la feuille de marque … 

 

Q1 : Dwight Hardy pour sauver le début de match du CSP (19-12)

Pour bien démarrer après cette mini-trêve internationale, c’est le Captain’ Lahaou Konaté qui ouvre le bal avec un premier tir primé ! Rapidement laissé seul en attaque, Lahaou en profite pour continuer son bon début de partie, suivi directement par Hugo Invernizzi, à 3pts, puis à l’intérieur ! Les deux joueurs français en sont à 5pts chacun et Nanterre 92 mène déjà 10-0 après 3 minutes ! Le réveil de limougeauds va venir d’un seul Homme : Dwight Hardy, inscrivant coup sur coup les trois premiers (et seuls) tirs pour permettre au CSP de revenir à 15-8 (6′). L’attaque limougeaude semble encore quelque peu rouillée en cette reprise. Sur sa première tentative de pénétration, Jeremy Senglin provoque alors la faute de Damien Inglis, redonnant 7pts d’avance aux siens (17-10), écart porté à +9 par Julian à l’entame de la dernière minute de ce premier acte.

 

Q2 : le collectif nanterrien pour creuser l’écart (48-28)

Après une bonne rentrée en fin de premier quart-temps Adas, continue avec beaucoup d’intensité. Une intensité qui va déteindre sur l’ensemble de ses coéquipiers ! Lahaou d’abord, avec un puissant and-one dans la peinture, puis Julian Gamble avec un dunk rageur sur le caviar de Jeremy Senglin ! Les nanterriens comptent maintenant 15pts d’avance (27-12 / 12′). Limoges n’y est plus, le temps pour l’entraineur limougeaud d’opérer quelques changements … Mais les Hommes de Pascal Donnadieu sont trop présents de tous les côtés du terrain pour laisser Limoges recoller au tableau d’affichage ! Jeremy Senglin lance une flèche à 3pts qui va offrir 20pts d’avance au Club des Hauts-de-Seine (32-12 / 15′). Il faudra un petit coup de force du CSP pour voir les verts revenir à 33-23 (16′). Nanterre devra attendre la grinta d’Adas Juskevicius pour stopper nette l’hémorragie et relancer la machine nanterrienne, reprenant par la même occasion 20pts d’avance avec un duo Juskevicius – Senglin ON FIRE !! Nanterre 92 mène toujours autant les débats dans ce second acte avec une très nette domination dans tous les secteurs de jeu…

 

Q3 : Hugo Invernizzi prend feu, Nanterre embraye ! (70-43)

Le retour des vestiaires va toujours dans le sens du club des Hauts-de-Seine : Haukur Palsson débloque son compteur points pour relancer la machine. En face, Taylor tente de sonner la révolte pour le CSP, enchainant pas moins de 7pts pour Limoges. Côté Nanterre, Demetrius Treadwell sort les muscles pour imposer son physique dans la peinture devant l’ancien nanterrien Jerry Boutsiele. Les limougeauds sont une nouvelle fois au dos du mur face à la pression mise par les nanterriens (+33 – 57-34 / 25′). Les joueurs du CSP ne trouvent plus de solution et sont obligés de jouer des coudes pour déstabiliser les locaux. C’était sans compter sur le mental des nanterriens, répondant à la sur-pression des limougeauds par un jeu collectif toujours parfaitement huilé ! Après un tir FANTASTIQUE de Jeremy Senglin, les nanterriens reprennent une confortable avance de 25pts (64 – 39 / 29′).

 

Q4 : Limoges tente tout, Nanterre reste fort ! 

Hugo est décidément ON FIRE ce soir ! Il plante d’emblée son 5e triplé (sur 8 tentatives) du soir et Nanterre 92 semble au dessus de son adversaire du week-end. Les joueurs de Limoges ont bon tout essayer, rien ne parvient à troubler la marche en avant du Club des Hauts-de-Seine. Jeremy Senglin, qui n’a pas eu une seconde de répit ce soir, score en tête de raquette pour maintenir l’écart à +25. Les nanterriens ont tous répondu présent ce soir, répondant au dernier échec de la Leaders Cup par une formidable victoire-revanche sur Limoges, reprenant par la même occasion le point-average sur les adversaires du soir (défaite à Limoges au match aller de 18pts).

Highlights

Nos partenaires

Espace Partenaire