Nanterre 92

92 - 86

Strasbourg I.G

sam. 30 mars - 18H30

Nanterre

% 2 Pts

52%

% 3 Pts

37%

% FLS

68%

Statistiques

37

Rebonds

35

16

Passes
Décisives

16

6

Interceptions

6

7

Balles
perdues

12

102

évaluations

95

% 2 Pts

49%

% 3 Pts

42%

% FLS

95%

Commentaires sur le match

24e journée de Jeep ELITE ce soir à Maurice Thorez ! Face à la SIG Strasbourg, les nanterriens avaient l’occasion de prendre une belle option sur le TOP 4, revenant même à hauteur de l’Elan Béarnais à la seconde place du classement de Jeep ELITE en cas de victoire. Un match difficile attendait les joueurs des Hauts-de-Seine : Strasbourg, parmi les équipes les plus performantes dans le jeu intérieur, face à Nanterre 92, la meilleure équipe sur les shoots extérieurs ! 

 

Q1 : Jeremy Senglin sublime, Mike Green avec du répondant (27-17) 

Pour débuter la rencontre, c’est Jarell Eddie de la SIG Strasbourg qui fait mouche en premier de loin, suivi de près par Jeremy Senglin en tête de raquette puis sur un magnifique Step-back à 3pts ! Après une belle défense, contenant ainsi le jeu intérieur des SIGmen, Jeremy explose et score un nouveau Triplé ! Le meneur nanterrien en est déjà à 8pts inscrits et Nanterre mène 8-3 et bientôt 10-3 après un tir mi-distance de Demetrius Treadwell. En face, il faudra un and-one marqué par Mike Green pour relancer la machine strasbourgeoise. Vincent Collet en profite alors pour, déjà, opérer quelques changements : Ali Traore remplace Youssoupha Fall et Mardy Collins fait son entrée sur le parquet. Les défenses prennent alors le dessus sur les attaques et c’est à ce moment qu’Hugo Invernizzi décide de faire exploser le Palais des Sports ! Sur un tir lointain, l’ancien jeune joueur de la SIG vient porter l’écart à +11 (17-6 / 6′). Mike Green, toujours lui, sort un tir longue distance, puis un second, et la SIG recolle déjà à 17-12. Sur l’action suivante, Nick Johnson, fraichement rentré en jeu, inscrit ses premiers points sous le maillot nanterrien sur un tir intérieur avec la planche ! Après 10 minutes, Nanterre 92 semble avoir trouvé un bon rythme en attaque, comme en défense, face à une SIG Strasbourg dépassée.

 

Q2 : le réveil du sniper Jarell Eddie (20pts) face à la hargne du soldat Treadwell (14pts) ! (46-42)

Ce seconde quart-temps démarre avec un peu plus de crispation côté Nanterre 92, manquant plusieurs occasions de faire grimper l’écart. A l’intérieur, c’est Youssoupha Fall qui score pour relancer la machine côté SIG, bien suivi par Beyhurst. La SIG a haussé d’un niveau son engagement en défense, mais c’est insuffisant pour stopper Adas Juskevicius : sur un drive bien senti, le lituanien score le lay-up avec la planche sur la truffe du géant Fall, provoquant par la même occasion la faute de Quentin Serron. Et c’est reparti ! Hauk’ Palsson inscrit ses premiers points du soir, Demetrius Treadwell sort un rebond off de génie et Nanterre en est à +17 (38-21 / 14′). En manque d’adresse, la SIG s’en remet à son sniper attitré : Jarell Eddie ! Par trois fois, Eddie va faire ficelle de loin pour ramener la SIG à 10pts en l’espace de 60 secondes. Pour réveiller les nanterriens, c’est Tree Treadwell qui prend les manettes ! Sur une pénétration de Jeremy Senglin, Tree hérite du ballon et va scorer 2pts sur la truffe d’Ali Traore. Sur l’action suivante ? même chose, sauf que Tree va en plus obtenir le lancer-franc. Treadwell en est déjà à 13pts inscrits (+ 4rbds) et le club des Hauts-de-Seine repart sur de bonnes bases. Côté SIG, c’est toujours le diable de Jarell Eddie qui reste la seule arme offensive de Vincent Collet, inscrivant pas moins de 20pts (6/6 à 3pts) et permettant à Strasbourg de rester au contact après avoir infligé un terrible 12-1 dans les dernières minutes de la mi-temps.

 

Q3 : Jarell Eddie continue son chantier, Strasbourg fait monter la pression. (64-67)

De retour des vestiaires, les nanterriens débutent de la meilleure des manières : stoppant la tentative strasbourgeoise et ouvrant le bal par l’intermédiaire d’Hauk’ Palsson. Derrière, Hugo Invernizzi arme son bras pour décocher une flèche à 3pts qui redonne déjà 9pts d’avance au Club des Hauts-de-Seine (51-42 / 22′). Mais la SIG ne compte évidemment pas se laisser faire ainsi. En transition, Sobey trouve Serron sur une longue coupe pour relancer les SIGmen. Jarell Eddie remet son costume de sniper, inscrivant son 7e tir longue-distance sur 7 tentatives, du jamais vu ! Face à cette adresse inédite (9/15 à 3pts à ce stade du match), les nanterriens répondent par un défi physique dans le secteur intérieur : Julian Gamble se charge de monter au DUNK, puis de provoquer deux lancers-francs sur l’action suivante. Côté SIG, Mike Green prend le relai de Jarell Eddie au scoring, trouvant à la perfection le chemin du filet. Finalement, sur une interception de Sobey, la SIG reviendra à 2 longueurs des nanterriens après 25min (56-54) et reprendra l’avantage sur un 8e tir primé de Jarell Eddie (58-59 / 36′) … Adas Juskevicius se bat pour arriver au panier et inscrire deux nouveaux points (10 pour lui à ce moment précis) mais les Hommes de Vincent Collet ne lèvent pas le pied. Quentin Serron (27′), Jarell Eddie (28′) font le job pour contenir le retour des nanterriens.

 

Q4 : une fin de match palpitante et engagée pour un finish en faveur des nanterriens. (

Quand tout va mal, Nanterre 92 se repose sur ses shooters. C’est Hugo qui hérite du ballon pour recoller d’entrée de jeu au tableau d’affichage : BINGO ! Le score en est de 67 partout et les deux équipes vont devoir se livrer une véritable bataille de tranchées ! Youssoupha Fall score dans la raquette, Jeremy Senglin lui répond par des tirs mi-distance et les deux formations sont toujours à égalité (71-71 / 34′). Mike Green continue son silencieux chantier (18pts) en attaque et Demetrius Treadwell sort de son silence au meilleur moment pour permettre à Nanterre 92 se rester au contact. Il faudra une faute provoquée par Adas Juskevicius sur Nathan Sobey pour voir Nanterre 92 reprendre l’avantage dans cette partie (76-75 / 36′). Un avantage rapidement consolidé par Hugo Invernizzi et Jeremy Senglin, aux lancers-francs (79-75) avant que Jarell Eddie, impérial sur ce match, ne permette déjà à la SIG de revenir à -2 (Reste alors 4′ à jouer). Bien décidés à repartir avec la victoire, les strasbourgoies vont continuer à se battre comme des acharnés des deux côtés du terrain. Mais Adas Juskevicius veille en attaque pour contenir comme il le peut le retour des SIGmen impulsé par Quentin Serron puis Nathan Sobey (84-82 / 38′). Dans un finish à couper le souffle, Demetrius Treadwell va imposer sa puissance dans la peinture. Adas Juskevicius Hauk’ Palsson et Lahaou Konaté vont s’occuper du reste, permettant à Nanterre 92 de valider une 16e victoire en Jeep ELITE, remontant à la seconde place du classement du championnat, à égalité avec l’Elan Béarnais !

 

#WeAreJSF

Highlights

Les Stats

Joueur Mins Pts Tirs % 3pts % Lf % O D T Ct Pd In Bp Fte Fpr Ev
00 Taylor Smith 10 9 4-7 57.1 0-0 1-2 50 3 1 4 0 0 0 1 3 2 10
- - 11 2 1-5 20 0-1 0 0-0 0 0 0 0 2 1 1 0 1 0
35 YOUSSOU NDOYE 30 20 8-14 57.1 0-0 4-9 44.4 5 3 8 0 1 0 1 3 8 18
21 Spencer Butterfield 23 18 5-8 62.5 1-3 33.3 7-9 77.8 0 3 3 1 2 1 1 4 5 18
8 Damien Bouquet 31 7 3-8 37.5 0-3 0 1-2 50 1 8 9 0 3 1 1 2 4 13
10 Isaia Cordinier 32 7 1-5 20 1-3 33.3 4-6 66.7 0 3 3 0 1 1 1 4 3 5
23 Devin Oliver 35 12 3-4 75 3-4 75 3-3 100 0 4 4 0 4 1 0 1 2 22
27 Jean-Marc Pansa 0 0 0-0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
9 ANTHONY DA SILVA 1 0 0-0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
- ÉQUIPE 0 0 0 0 0 0 0 0
14 Dallas Moore 27 17 6-14 42.9 2-5 40 3-3 100 1 3 4 1 3 1 1 4 1 16
- ÉQUIPE 0 2 2 0 0 0 0 0
TOTAL 200 92 31-65 47.7 7-19 36.8 23-34 67.6 10 27 37 2 16 6 7 21 26 102
Joueur Mins Pts Tirs % 3pts % Lf % O D T Ct Pd In Bp Fte Fpr Ev
- Florent Pietrus 5 0 0-1 0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 1 3 1 -2
- Jarell Eddie 31 30 9-14 64.3 8-11 72.7 4-4 100 0 8 8 1 1 0 0 2 2 34
- Nathan Sobey 24 10 2-4 50 0-2 0 6-6 100 0 2 2 0 3 2 2 2 3 13
- David Andersen 5 0 0-3 0 0-1 0 0-0 0 1 1 0 1 0 0 0 0 -1
- Youssoupha Fall 25 8 3-4 75 0-0 2-2 100 1 8 9 0 0 0 1 4 3 15
- Ali Traore 14 7 3-7 42.9 0-0 1-1 100 1 1 2 1 1 0 1 2 2 7
- Quentin Serron 35 11 3-5 60 0-0 5-6 83.3 0 3 3 0 3 3 2 4 3 15
- Mardy Collins 7 0 0-1 0 0-1 0 0-0 0 1 1 0 0 0 1 0 0 -1
- Nicolas Lang 7 0 0-3 0 0-3 0 0-0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 -4
- Mike Green 29 18 7-15 46.7 2-5 40 2-2 100 0 3 3 1 6 0 0 5 7 19
- Ludovic Beyhurst 18 2 1-4 25 0-1 0 0-0 0 0 0 2 1 1 1 3 0 0
- ÉQUIPE 4 2 6 0 2 1 0 0
TOTAL 200 86 28-61 45.9 10-24 41.7 20-21 95.2 6 29 35 5 16 6 12 27 21 95

Nos partenaires

Espace Partenaire