Nanterre 92

76 - 80

Cholet

sam. 19 décembre - 20H

Palais des Sports de Nanterre

% 2 Pts

47.6%

% 3 Pts

33.3%

% FLS

50%

Statistiques

30

Rebonds

42

15

Passes
Décisives

19

9

Interceptions

7

10

Balles
perdues

15

83

évaluations

94

% 2 Pts

47.6%

% 3 Pts

42.9%

% FLS

61.1%

Commentaires sur le match

Pour cette 7e journée de Jeep ELITE en retard, les nanterriens recevaient les joueurs de Cholet Basket en pleine bourre dans le dernier match de championnat de France de 2020. 

 

Q1 : Début de match poussif, mais Nanterre reste dans le coup (18-16) 

En manque de rythme dans un début de match en demi-teinte, les nanterriens vont rapidement relever la tête par l’intermédiaire de son capitaine Isaia Cordinier ! En face, les choletais sont bien en place en attaque et vont mettre la pression sur la défense nanterrienne. Kromah est le premier joueur à sortir du lot et donne 6pts d’avance aux siens (4-10 / 5′). Après le temps-mort de Pascal Donnadieu pour requinquer les troupes, Alpha Kaba va sonner la révolte : d’abord par une action d’éclat dans la raquette, puis par une défense de fer. Damien Bouquet le suit dans la dynamique et Nanterre recolle à 3 unités (11-14 / 8′). Il faudra finalement un excellent Isaia Cordinier pour permettre aux siens de tenir tête à Cholet …

 

Q2 : Cholet reprend le contrôle malgré un Isaia Cordinier en mode patron (39-40)

Face à l’énergie des nanterriens, les choletais répondent avec du tir extérieur pour tenter de remonter la pente. Kromah permet à Cholet d’écarter la défense du Club des Hauts-de-Seine, donnant des opportunités de jeu intérieur pour le massif Jones (22-29 / 13′). Cette énergie retrouvée, les rouges et blancs vont hausser le ton en défense, mais Isaia Cordinier et les siens ne vont pas se laisser faire pour autant ! Après plusieurs minutes creuses, les shooteurs vont reprendre du poil de la bête ! Ivan puis Johnny vont venir alimenter le scoring de loin, revenant ainsi à une seule longueur de cholet (32-33 / 16′). Quand le buzzer de la mi-temps gronda, les nanterriens avaient livré un beau combat mais c’était bien Cholet qui était en tête.

 

Q3 : Kromah enfonce le clou au buzzer après le gros retour nanterrien (57-64) 

De retour des vestiaires, Chris Warren va sortir de l’ombre d’une première mi-temps manquée pour redonner l’avantage aux siens d’entrée de jeu. C’est en suite Isaia Cordinier qui va faire parler la foudre pour relancer les nanterriens qui mènent maintenant au score. Un lead de courte durée, Cholet va venir accélérer le jeu par son meneur Stockton et ça marche : les choletais passent de -3 à +8 en moins de 2 minutes. Va s’en suivre une véritable chasse au comme-back pour les nanterriens, qui rattrapent lentement (mais sûrement!) leur retard (49-54 / 28′). Avec une défense de feu dans la dernière minute, les nanterriens reviennent tout proche des choletais pour offrir un finish de folie au téléspectateurs !

 

Q4 : Michael Stockton termien le travail (76-80)

Avec un triplé d’entrée de jeu pour Stockton, les choses commence à sérieusement se compliquer pour les nanterriens, maintenant menés de 10pts (57-67). Le meneur, fils du légendaire all star NBA, pèse lourd sur cette deuxième mi-temps, apportant de la création dans le jeu choletais. Ménagé par le staff nanterrien après avoir commis sa troisième faute, Isaia fait son retour sur le parquet pour tenter de changer la face du match. Après un premier come-back à 5 longueurs de Cholet (66-71 / 34′), Chris Warren et Isaia Cordinier vont donner un nouveau coup de boost pour permettre aux locaux de repasser devant (72-71 / 37′) ! Michael Stockton va alors sortir ses plus gros shoots à 3pts pour remettre Cholet sur le chemin de la victoire pendant que Brian Conklin jette ses dernières forces dans la bataille. Les nanterriens reviennent à hauteur de Cholet à 1 minute du coup de sifflet final (76-76), mais Cholet va avoir le plus de sang froid pour s’imposer.

 

#WeAreJSF

 

Nos partenaires

Espace Partenaire